Initiation aux réservoirs d’eau chaude

Mis à jour le 21 octobre 2022

Il est facile de sous-estimer ou de négliger l’importance d’un réservoir d’eau chaude. En moyenne, les Canadiens utilisent 75 litres d’eau chaude par jour par personne, le tout d’un simple appareil. Souvent oublié dans le sous-sol, le réservoir d’eau chaude est l’un des appareils les plus importants de la maison.

Dans cet article, vous découvrirez tout ce qu’il faut savoir au sujet de votre réservoir d’eau chaude : comment il fonctionne, comment en choisir un, comment l’entretenir et les considérations en assurance habitation.

Un homme entretient un réservoir d’eau chaude

Qu’est-ce qu’un réservoir d’eau chaude?

Un réservoir d’eau chaude (aussi appelé chauffe-eau) est exactement cela : un grand réservoir qui chauffe et conserve l’eau. Le réservoir reçoit de l’eau chaude du système d’alimentation en eau de la maison, la chauffe et la distribue aux lavabos, aux baignoires et aux lave-vaisselle.

Il existe plusieurs types de réservoirs d’eau chaude, qui utilisent différents systèmes et carburants pour chauffer l’eau. Les réservoirs à gaz (alimentés par le gaz naturel ou le propane) sont les plus convoités, mais il y a également des réservoirs électriques, à mazout et solaires. La plupart des réservoirs ont une capacité de 200 litres d’eau environ.

Comment fonctionnent un réservoir d’eau chaude?

Un réservoir d’eau chaude est un appareil simple : un grand réservoir cylindrique avec un élément chauffant.

Le réservoir est métallique pour la plupart; à l’intérieur, il y a une chemise protectrice résistante à la corrosion. Il y a également une couche d’isolation pour empêcher la perte de chaleur. Les réservoirs à combustible (mazout ou gaz) comprennent un conduit de sortie comme dans une automobile. Les modèles plus anciens pourraient même avoir une cheminée.

L’eau froide entre dans le réservoir vers le sommet, ensuite descend par le tube d’arrivée profond, où elle est chauffée selon la température réglé sur le thermostat. L’eau chauffée monte au sommet du réservoir, où elle entre dans les tuyaux d’eau chaude de l’habitation.

Types de réservoirs d’eau chaude

Chauffe-eau à réservoir

Le chauffe-eau à réservoir est le type de réservoir le plus courant au Canada. C’est probablement ce que vous imaginez lorsque vous pensez à un chauffe-eau. Les capacités des chauffe-eau à réservoir vont de 85 litres pour une habitation d’une à deux personnes à plus de 200 litres pour une grande maison habitée par cinq personnes ou plus. La plupart des modèles sont alimentés par l’électricité, le propane ou le gaz naturel.

Chauffe-eau à réservoir dans un sous-sol

Le principal inconvénient du chauffe-eau à réservoir c’est qu’il consomme de l’énergie pour chauffer l’eau 24 heures sur 24, même pendant les longues périodes d’inactivité (pendant la nuit, par exemple).

Chauffe-eau instantané

Le chauffe-eau instantané n’a pas de réservoir pour contenir l’eau. À la place, il chauffe l’eau sur demande. Plus petit que le modèle à réservoir, le chauffe-eau instantané est plus écoénergétique. Qui plus est, le chauffe-eau instantané est fiable et durable.

Et les inconvénients? Le chauffe-eau instantané est plus dispendieux que le chauffe-eau à réservoir. Qui plus est, il est possible que le modèle instantané ne fournisse pas suffisamment d’eau pour l’utilisation de pointe (si vous voulez mettre en marche le lave-vaisselle pendant que quelqu’un prend une douche, par exemple).

Chauffe-eau instantané dans un sous-sol

Chauffe-eau à thermopompe

Bien qu’il ait l’air d’un réservoir, le chauffe-eau à thermopompe présente une grande différence par rapport à un chauffe-eau à réservoir typique : à l’aide de l’électricité, la thermopompe aspire la chaleur de l’air extérieur pour chauffer l’eau, au lieu de chauffer l’eau directement. Il fonctionne à l’opposé d’un réfrigérateur, qui évacue l’air chaud au lieu de l’aspirer. Il s’agit d’un appareil super efficace qui consomme jusqu’à 60 % d’électricité de moins qu’un chauffe-eau à réservoir traditionnel.

Malheureusement, les chauffe-eau sont généralement installés au sous-sol où la température ambiante est plus froide. Or, le chauffe-eau à thermopompe a besoin de la chaleur ambiante pour fonctionner efficacement. Un chauffe-eau à thermopompe est plutôt dispendieux, mais vous pouvez récupérer rapidement votre argent grâce aux économies en énergie.

Chauffe-eau à thermopompe dans un sous-sol

Comment choisir un réservoir d’eau chaude et un chauffe-eau?

Il faut choisir d’abord la source de carburant du réservoir

La source de carburant est l’un des facteurs principaux pour déterminer l’efficacité et les frais d’exploitation du réservoir. La plupart des gens choisissent la source de carburant déjà utilisé dans leur domicile.

Par exemple, si votre maison est branchée au gaz naturel, vous avez intérêt à choisir un chauffe-eau à gaz naturel. Si vous n’avez pas un système à gaz, il est préférable de vous procurer un chauffe-eau électrique au lieu de faire installer une ligne de gaz et les conduites connexes.

Il est également important de prendre en considération les frais des services publics dans votre région. Le gaz naturel est souvent moins dispendieux que l’électricité. Bien qu’un chauffe-eau à gaz soit plus dispendieux au début, il peut s’avérer rentable à long terme.

Voici les avantages et les inconvénients des réservoirs d’eau chaude et les types de carburant les plus courants :

Électrique

  • Avantages : facile à installer et à exploiter, coût d’achat initial moins dispendieux, écoénergétique, plus sécuritaire que le gaz
  • Inconvénients : frais de services publics plus élevés, lent à chauffer, ne fonctionne pas pendant une panne de courant

Gaz naturel

  • Avantages : chauffe rapidement, frais de services publics inférieurs, fonctionne pendant les pannes de courant
  • Inconvénients : frais d’achat plus élevés, plus difficile à installer (besoin de lignes de gaz et de conduits), risques de sécurité en raison du gaz inflammable

Propane

  • Avantages : les mêmes que le gaz naturel; le propane est plus écologique
  • Inconvénients : les mêmes que le gaz naturel

Déterminez la capacité d’eau chaude dont vous avez besoin

Si la capacité de votre réservoir est insuffisante, l’appareil sera surchargé et vous serez souvent à court d’eau. Un réservoir trop grand en revanche consommera plus d’énergie que requise.

Il y a deux façons de mesurer la capacité d’un réservoir d’eau chaude : la capacité physique du réservoir et la cote de première heure (CPH). La CPH mesure la quantité d’eau que peut produire un chauffe-eau au cours d’une heure, à partir d’un réservoir plein d’eau chaude.

Estimez votre utilisation d’eau pendant l’heure d’activité la plus occupée de votre domicile. Normalement, c’est le matin, avant le travail, lorsque les résidents du domicile prennent une douche. L’heure de pointe pourrait également avoir lieu le soir, pendant que quelqu’un se fait couler un bain ou utilise le lave-vaisselle. De cette manière, vous pouvez déterminer si la CPH du réservoir d’eau chaude est suffisante.

Afin de déterminer votre utilisation horaire de pointe, il faut faire pas mal de calculs pour arriver à un chiffre, mais vous aurez une meilleure idée de vos besoins en eau chaude.

Voici des estimations des cotes d’utilisation d’eau chaude pour des activités courantes :

Activité Utilisation d’eau
Robinet d’eau chaude 3,8 litres/ minute (1 gallon/minute)
Douche typique 7,6 litres/minute (2 gallons/minute)
Lave-vaisselle 9,5 litres/minute (2,5 gallons/minute)

Les appareils et les installations de plomberie affichent souvent les cotes d’utilisation d’eau (sinon, vous pouvez les trouver dans le guide d’emploi de l’appareil).

Si vous voulez choisir un réservoir selon la capacité totale, vous pouvez estimer vos besoins en fonction du nombre de personnes vivant dans la maison, et du nombre de salles de bain et d’électroménagers :

Description de l’habitation Capacité du réservoir
2 personnes, 1 salle de bain 90 à 135 litres (24 à 36 gallons)
2 à 3 personnes, 2 salles de bain 135 à 180 litres (36 à 48 gallons)
3 à 4 personnes, 3 salles de bain 180 à 225 litres (48 à 59 gallons)
4 à 5 personnes, 2 à 3 salles de bain, plus lave-vaisselle et machines à laver/sécher 180 à 290 litres (48 à 77 gallons)
5 personnes et plus, 3 salles de bain et plus, lave-vaisselle et machines à laver/sécher fréquemment utilisés 290 à 540 litres (77 à 143 gallons)

Si vous avez des électroménagers écoénergétiques et vous savez que les membres de votre famille ne passent pas beaucoup de temps dans la douche, vous pouvez rechercher un réservoir de capacité moindre. Si vous prenez des bains fréquents et possédez de vieux électroménagers inefficaces, vous avez besoin d’une plus grande capacité.

Comme vous pouvez le constater, le choix de modèle selon la capacité n’est pas évident. Il est plus efficace de calculer vos besoins en eau chaude à l’aide de la CPH, le cas échéant.

Le coût des réservoirs d’eau chaude

En moyenne, l’achat et l’installation d’un réservoir d’eau chaude coûtent entre 1 000 $ et 1 300 $.

Les réservoirs de plus grande capacité sont plus dispendieux (évidemment). Les modèles à gaz sont plus dispendieux que les réservoirs électriques.

un réservoir électrique coûte entre 700 $ et 1 000 $; un modèle à gaz coûte entre 1 000 $ et 2 000 $. Il existe des modèles plus ou moins dispendieux, mais les prix indiqués ci-dessus sont représentatifs d’un domicile moyen.

Si vous embauchez un professionnel pour installer votre réservoir, vous paierez de 100 $ à 500 $ supplémentaires, en fonction de l’envergure du projet.

Si vous vous demandez où vous procurer un réservoir d’eau chaude, vous pouvez en trouver dans presque toute quincaillerie grande surface, ou chez une compagnie de plomberie/chauffage. La plupart des entreprises qui vendent les réservoirs d’eau chaude peuvent également les installer. Bon nombre de ces compagnies vous fourniront une estimation gratuite et vous donneront des conseils sur la capacité et le modèle idéaux pour vous.

Que faire si votre réservoir d’eau chaude ne fonctionne pas?

Voici quelques-uns des problèmes les plus courants avec les réservoirs d’eau chaude et ce que vous pouvez faire pour les résoudre :

Pas d’eau chaude

Dans un réservoir d’eau chaude à gaz, la cause la plus commune d’une panne d’eau est un brûleur de veilleuse éteint. Le brûleur de veilleuse est une petite flamme à l’intérieur de l’appareil qui est toujours allumée et sert de source d’allumage pour le brûleur principal. Si le brûleur de veilleuse s’éteint, il ne peut plus chauffer l’eau. Regardez plus loin pour voir des instructions sur le rallumage du brûleur.

Le manque d’eau chaude pourrait également s’expliquer par un tube d’arrivée profond endommagé ou débranché. Le tube d’arrivée profond, qui se trouve à l’intérieur du réservoir, refoule l’eau froide vers le fond du réservoir. Un tube d’arrivée profond brisé signifie que l’eau froide reste au sommet du réservoir et que l’eau n’est pas chauffée avant d’entrer dans le système de plomberie.

Eau chaude insuffisante

Si vous vous trouvez rapidement à court d’eau chaude, il est possible que votre chauffe-seau soit trop petit. À titre de référence, passez en revue les lignes directrices sur les capacités dans la dernière section ou lisez le Guide sur les chauffe-eau de Ressources naturelles Canada pour obtenir de plus amples renseignements sur les capacités des réservoirs.

Le réservoir a des fuites

Les fuites sont souvent un symptôme d’un problème grave qui requiert les services d’un professionnel. Si vous observez l’accumulation d’eau autour de votre réservoir, éteignez la source de combustion en premier lieu et l’alimentation en eau froide ensuite. Après, communiquez avec un professionnel.

Il y a un sifflement émanant du réservoir

Cela peut signifier que la couche protectrice à l’intérieur du réservoir s’est corrodée ou s’est fissurée, provoquant des fuites d’eau. Il est possible que vous ne voyiez pas d’eau par terre, car l’eau en train de fuir se transforme en vapeur (d’où le sifflement). Si vous entendez des sifflements en provenance de votre réservoir d’eau chaude, faites venir un professionnel pour y jeter un œil.

Vous entendez un bouillonnement en provenance du réservoir

Semblable au bouillonnement d’une bouilloire, ce type de son émanant de votre réservoir est souvent causé par l’eau bouillonnant à travers le sédiment situé au fond du réservoir. Il est également possible que vous entendiez ce genre de son si votre réservoir surchauffe l’eau. Un thermostat défectueux ou des problèmes mécaniques sont souvent à l’origine de ce problème. En tout cas, vous devriez consulter un professionnel si vous entendez du bouillonnement afin de vous assurer que la soupape de pression fonctionne.

Cela ne prend que 5 minutes

Prêt à obtenir une soumission en ligne? Les polices commencent à partir de 12 $/mois si vous louez votre habitation et à partir de 40 $/mois si vous en êtes le propriétaire. Pour voir combien vous pouvez économiser chez Square One, obtenez une soumission personnalisée en ligne maintenant.

Que faut-il faire pour entretenir un réservoir d’eau chaude?

Bien que la plupart des réservoirs doivent durer dix ans environ, un entretien simple peut prolonger la durée de vie de l’appareil et vous économiser des sous par-dessus le marché.

Vidanger le réservoir

Il faut vidanger le réservoir tous les ans pour enlever le sédiment accumulé. Des bruits secs, des chocs et du bouillonnement émanant du chauffe-eau sont causés par le sédiment accumulé dans l’appareil. Ces bruits sont causés par l’eau bouillonnant à travers le sédiment. Regardez cette vidéo pour découvrir comment vidanger votre réservoir ou consultez cet article sur l’entretien du chauffe-eau.

Vérification et remplacement de l’anode sacrificielle

À l’intérieur d’un réservoir d’eau chaude, il y a une anode sacrificielle, une tige de métal recouverte de magnésium ou d’aluminium. L’anode attire les minéraux corrosifs qui se trouvent dans l’eau afin de protéger le réservoir. Une fois que l’anode sera entièrement corrodée, elle n’est plus pratique et doit être remplacée. Les experts recommandent de la remplacer tous les 1 à 3 ans; dans les maisons utilisant l’eau dure, il est possible que le remplacement de l’anode se fasse plus fréquemment. Le remplacement de l’anode est assez simple : regardez cette vidéo de ManoMano.

Relâchement de pression

Une hausse de la pression de l’eau peut être causée par un thermostat dont le réglage de température est élevé. Le chauffe-eau est équipé d’un dispositif qui s’appelle soupape de décharge et de sécurité thermique. Vérifiez la soupape de temps à autre pour vous assurer qu’elle fonctionne correctement. Dans des cas extrêmes, le réservoir peut exploser en raison d’une soupape défectueuse. Assurez-vous de respecter les réglages recommandés pour le thermostat.

Qu’elle est l’espérance de vie normale d’un réservoir d’eau chaude?

En moyenne, l’espérance de vie d’un réservoir d’eau chaude résidentielle est de 6 à 10 ans. Si vous n’êtes pas certain de l’âge de votre réservoir, vérifiez le numéro de série. Généralement, les quatre premiers chiffres indiquent le mois et l’année de fabrication.

Les signes ci-dessous pourraient signifier qu’il est temps de remplacer votre réservoir :

  • Il y a des fuites d’eau du réservoir.
  • L’eau n’est pas assez chaude : il est possible que le mécanisme de chauffage soit corrodé. Résultat : vous devez augmenter le thermostat pour obtenir suffisamment d’eau chaude.
  • Les aérateurs des robinets sont bloqués : dispositif qu’on adapte à un robinet pour atténuer la violence du jet d’eau, l’aérateur est muni intérieurement d’une toile métallique. Après avoir détaché l’aérateur, regardez s’il y a des morceaux de plastique collés à la toile. Généralement, le tube d’admission d’eau froide est fait de plastique; la présence des morceaux de plastique sur la toile pourrait signifier que le tube est en train de se détériorer.
  • Pression réduite quand vous utilisez l’eau chaude.
  • Vous remarquez des marques de corrosion : vérifiez les tétines à la jonction du tuyau de sortie d’eau chaude et du tuyau d’entrée d’eau froide. Ceci est un endroit propice à la corrosion.

Le fait d’optimser l’utilisation de votre réservoir d’eau chaude pourrait également prolonger son espérance de vie (en plus de vous économiser de l’argent). Voici quelques tuyaux pour rendre votre réservoir plus efficace :

  • Utilisez moins d’eau chaude.
  • Isolez les tuyaux d’eau chaude.
  • Faites installer une garniture calorifuge pour votre réservoir. Remarque : bien que l’installation semble simple, vous avez intérêt à consulter un professionnel. Une garniture calorifuge mal installée peut provoquer un incendie.
  • Baissez le thermostat, mais pas trop. Consultez la section Questions fréquemment posées pour obtenir de plus amples renseignements sur les températures des réservoirs d’eau chaude.

Que devrais-je faire si le réservoir d’eau chaude fait éclater?

Si le réservoir d’eau chaude s’éclate, vous devez prendre les mesures suivantes afin d’empêcher d’autres dégâts dans votre domicile :

Coupez l’eau

D’habitude, vous trouverez une vanne à proximité du réservoir d’eau chaude. Cette vanne contrôle l’alimentation d’eau froide. Il faut fermer cette vanne immédiatement. Si vous ne la trouvez pas, fermez la vanne d’arrêt principale de votre domicile. Généralement, elle se trouve dans le sous-sol d’une maison ou dans la salle de bain d’une copropriété (remarque : c’est une bonne idée de savoir où se trouve cette vanne avant que vous ayez besoin de vous en servir).

Coupez le courant

Les réservoirs d’eau chaude ont des éléments chauffants conçus pour être submergés dans l’eau. L’élément peut prendre feu s’il est exposé à l’air ambiant. Il faut repérer le disjoncteur pour le réservoir d’eau chaude sur le panneau à disjoncteurs et mettez l’interrupteur sur ARRÊT. Si vous avez un réservoir à gaz, fermez la vanne de gaz principale.

Communiquez avec votre fournisseur d’assurance habitation

D’habitude, les polices d’assurance habitation couvrent les dégâts d’eau découlant d’un réservoir éclaté. Toutefois, il existe des exclusions spécifiques à chaque police, donc nous vous recommandons de vérifier votre couverture auprès de votre fournisseur. Ne jetez rien avant de parler avec votre expert en sinistres, car il est possible que celui-ci souhaite voir les éléments endommagés si vous décidez de présenter une réclamation.

Si vous voulez en savoir plus sur le risque des dégâts d’eau dans votre domicile, veuillez consulter l’article de Square One intitulé Prévention des dégâts d’eau.

Comment remplacer votre réservoir d’eau chaude

La première étape c’est de décider quel type de système vous voulez utiliser.

Est-ce le moment d’opter pour un chauffe-eau instantané? Le chauffe-eau instantané chauffe l’eau sur demande. Par conséquent, il est écoénergétique et économique, en plus d’offrir l’avantage d’un approvisionnement d’eau chaude sans limite. En outre, ces appareils sont plus petits et durent souvent plus longtemps que les réservoirs d’eau chaude. En revanche, un chauffe-eau instantané est plus dispendieux et les appareils plus petits ne sont pas forcément idéaux pour les domiciles avec un haut débit de consommation d’eau chaude.

Si vous n’êtes pas trop bricoleur, vous devriez appeler un professionnel en cas de problèmes avec le chauffe-eau. Un professionnel peut vous dire si vous devriez réparer ou remplacer votre réservoir d’eau chaude. Vous pourriez faire des économies en réparant le réservoir vous-même, mais vous risquez de vous brûler, inonder la maison ou créer des fuites de gaz qui pourraient donner lieu à une explosion ou à un incendie.

Si vous remplacez votre réservoir d’eau chaude avec un réservoir du même type et de la même capacité, il faut retenir ce qui suit : si votre réservoir d’eau chaude est situé dans un endroit serré, il est préférable d’embaucher un plombier. Remarquez que les règlements sur l’isolation exigent un diamètre accru pour les capacités des réservoirs, ce qui signifie l’éventuelle réorientation des tuyaux d’eau et de gaz.

Si vous êtes à l’aise à entreprendre cette démarche compliquée, le processus d’installation sera en fonction du type de réservoir désiré :

Réservoir à gaz

  1. Coupez les conduites d’eau et de gaz.
  2. Enlevez le couronnement de conduit de fumée et ouvrez un robinet d’eau chaude pour permettre la pénétration de l’air dans le système. Ensuite, videz l’eau du réservoir dans une chaudière ou un lavabo à l’aide de la soupape de décharge et de sécurité thermique.
  3. Débranchez les conduits d’arrivée et de sortie d’eau (il est possible que vous deviez les couper pour le faire) et retirez le réservoir d’eau. Il s’agit d’un travail à deux.
  4. Au moment d’installer le nouveau réservoir, laissez au moins 15 centimètres d’espace pour la ventilation. Rebranchez l’alimentation en eau au réservoir à l’aide d’un raccord diélectrique; ensuite, rebranchez la conduite de gaz.
  5. Ouvrez les deux conduits et vérifiez s’il y a des fuites en couvrant les conduits de savon liquide. Si vous voyez des bulles, il y a une fuite. Si vous détectez une odeur de gaz, coupez le gaz complètement et attendez la dissipation du gaz. Si le problème se poursuit, faites venir un professionnel avant de mettre en marche l’appareil.
  6. Réglez le thermostat et allumer le brûleur de veilleuse (vous trouverez de plus amples renseignements sur l’allumage du brûleur de veilleuse dans la section Questions fréquemment posées).
  7. Tournez le bouton de réglage et vous devriez entendre le brûleur s’allumer. Sinon, il faudrait peut-être rallumer le brûleur.

Réservoir électrique

  1. Commencez par couper l’alimentation en électricité sur le panneau à disjoncteurs.
  2. Enlevez la boîte de connexion (située d’habitude sur le sommet du réservoir) et débranchez les fils.
  3. Ouvrez un robinet d’eau chaude jusqu’à ce que l’eau se refroidisse. Ensuite, coupez l’alimentation en eau froide à votre réservoir et branchez un tuyau d’arrosage à la soupape de drainage de la soupape de décharge et de sécurité thermique. Ouvrez la soupape et videz l’eau du réservoir dans une chaudière ou dans un drain.
  4. Une fois le réservoir vidé, enlevez le tuyau de décharge de la soupape de décharge et de sécurité thermique (il est possible que vous deviez couper le tuyau) et débranchez les conduits d’alimentation en eau avant de retirer l’ancien réservoir.
  5. Posez le nouveau réservoir dans un bac de vidange et installez le tuyau sur la soupape de décharge et de sécurité pour diriger l’eau vers un drain, le cas échéant. (Sinon, vous pouvez vous servir d’une chaudière.)
  6. Joignez les tuyaux d’arrosage d’arrivée et de sortie d’eau aux tuyaux à l’aide des raccords diélectriques.
  7. Enlevez l’aérateur d’un robinet d’eau chaude et ouvrez le robinet.
  8. Ouvrez l’alimentation en eau froide et vérifiez s’il y a des fuites à l’aide du savon liquide au niveau des raccords. Si vous voyez des bulles, il y a une fuite. Le réservoir commencera à se remplir d’eau. Une fois que l’eau commence à couler du robinet, le réservoir est plein. Laissez couler l’eau de 3 à 5 minutes afin de dégager tout l’air du réservoir.
  9. Rebranchez le fil de mise à la terre vert. Ensuite, rebranchez les fils restants selon les lignes directrices du fabricant. Finalement, remettez le courant et réglez le thermostat.

IMPORTANT : avant de faire cela, attendez que le réservoir soit complètement plein, ou vous risquez de provoquer un « allumage à vide », qui pourrait endommager l’élément chauffant du réservoir ou même causer un incendie.

Il est possible que vous deviez attendre quelques heures avant d’avoir de l’eau chaude. Si vous voyez de l’eau qui ne tombe goutte à goutte du réservoir, vous pouvez baisser la pression. Les plombiers recommandent que vous régliez la pression à 80 livres par pouce carré.

Quelle information désirera votre fournisseur d’assurance au sujet de votre chauffe-eau?

Les fournisseurs d’assurance habitation pourraient vous demander l’âge de votre réservoir d’eau chaude pendant le processus de demande d’assurance. Une fois que le réservoir aura dépassé son espérance de vie normale, le risque de fuites ou de corrosion augmente. Les assureurs peuvent recommander (ou dans certains cas exiger) que vous remplaciez le réservoir avant de souscrire la couverture. Parfois, le remplacement de votre réservoir d’eau chaude pourrait réduire votre prime.

Questions fréquemment posées

Peut-on boire de l’eau qui vient d’un réservoir d’eau chaude?

Généralement, on peut boire de l’eau qui provient d’un chauffe-eau, mais c’est un sujet qui fait débat. Si votre réservoir est ancien ou n’a pas été vidé depuis quelque temps, il peut y avoir une accumulation de sédiment qui peut monter au robinet.

De plus, des minéraux issus des tuyaux, comme le cuivre, peuvent s’infiltrer dans l’eau chaude pendant qu’elle circule dans votre domicile. Ce risque est plus élevé dans les grands immeubles avec des systèmes de plomberie importants, comme les copropriétés ou les appartements. Bien que ces minéraux ne soient pas nuisibles en petites doses, ils donnent à l’eau un arrière-goût.

Il vaut mieux utiliser de l’eau froide pour boire ou pour faire la cuisine.

Comment fait-on pour metter en marche un réservoir d’eau chaude?

Cela varie selon le modèle. Normalement, les démarches à suivre sont clairement imprimées sur l’appareil.

Si vous avez un réservoir d’eau chaude à gaz moderne :

  1. Ouvrez l’alimentation en eau froide et laissez le réservoir se remplir au complet.
  2. Réglez le thermostat à la température la plus basse et sur le contrôle marche/arrêt/brûleur, mettez « brûleur ».
  3. Si vous détectez une odeur de gaz (une odeur d’œuf pourri), arrêtez tout court, fermez la vanne de gaz et communiquez avec un professionnel. Si vous ne détectez pas d’odeur de gaz, vous pouvez passer à la prochaine étape.
  4. Appuyez sur le bouton d’allumage de brûleur de veilleuse, sans le relâcher; ensuite, appuyez sur le bouton d’allumage. Vous devriez voir un brûleur de veilleuse à l’intérieur, à travers une petite fenêtre près de l’allumeur.
  5. Une fois que vous verrez la flamme, continuez à appuyer sur le bouton d’allumage de brûleur de veilleuse pendant de 30 à 60 secondes. Si la flamme s’éteint, appuyez sur le bouton d’allumage encore une fois. Si vous détectez une odeur de gaz, arrêtez et attendez que l’odeur se dissipe avant d’appuyer sur le bouton d’allumage.
  6. Une fois que la flamme se stabilise, réglez le thermostat à la température désirée.

Si vous avez un réservoir à gaz plus ancien, il est possible qu’il n’ait pas de bouton d’allumage. S’il en est ainsi, vous devez manuellement allumer le brûleur de veilleuse à l’aide d’un allume-barbecue long, tout en appuyant sur le bouton d’allumage de brûleur de veilleuse.

Un réservoir électrique est beaucoup plus facile à allumer :

  1. Ouvrez l’alimentation en eau froide et laissez le réservoir se remplir au complet.
  2. Allumez le disjoncteur qui contrôle le réservoir (situé sur le panneau à disjoncteurs).
  3. Ouvrez un robinet d’eau chaude de temps à autre afin de vérifier que le réservoir s’échauffe.

Remarque : si jamais vous devez éteindre le réservoir d’eau chaude électrique pour l’inspecter ou l’entretenir, apposez une étiquette d’avertissement sur le disjoncteur après l’avoir éteint. Par exemple, un morceau de ruban à conduit marqué « NE PAS TOUCHER ». Il est important que personne n’allume involontairement le disjoncteur pendant que vous entretenez l’appareil.

Quelle est la température idéale pour un réservoir d’eau chaude?

ll y a deux températures recommandées pour le thermostat d’un réservoir d’eau chaude : 60 °C ou 49 °C (140 °F ou 120 °F).

Pendant longtemps (et toujours dans quelques régions actuellement), 60 °C était la température recommandée partout. À 60 °C, l’eau est assez chaude pour tuer des bactéries qui essaient de s’établir dans le réservoir.

Toutefois, l’eau à cette température est assez chaude pour provoquer des brûlures du troisième degré en quelques secondes. Pour cette raison, il faut installer un mitigeur thermostatique, un dispositif qui fait baisser la température de l’eau après sa sortie du réservoir. Hydro Québec, par exemple, recommande que vous mainteniez le chauffe-eau à 60 °C.

S’il en est ainsi, vous devez tester la température de l’eau chaude de chaque robinet et de la douche de votre domicile afin de vous assurer qu’elle est moins de 49 °C.

En revanche, les autorités de la santé du gouvernement du Canada recommandent que vous régliez la température du réservoir à 49 °C. Cette température est assez élevée pour tuer la vaste majorité des bactéries, mais assez froide pour ne pas ébouillanter les résidents de l’habitation. De plus, un réservoir réglé à 49 °C consomme moins d’énergie qu’un réservoir réglé à 60 °C.

Pourtant, s’il y a des personnes immunodéprimées vivant dans l’habitation, il est recommandé de régler la température à 60 °C pour tuer des bactéries persistantes : n’oubliez pas d’installer des vannes mélangeuses.

Vous voulez en savoir plus? Consultez notre Centre de ressources : connaître votre habitation pour tout savoir sur les systèmes et fonctionnalités de votre habitation. Ensuite, obtenez une soumission d'assurance habitation en ligne en moins de 5 minutes et découvrez à quel point l’assurance habitation personnalisée peut être abordable.

Computer

Obtenez gratuitement une soumission

Obtenez une soumission d’assurance habitation personnalisée en ligne en 5 minutes seulement et découvrez combien d’argent vous pouvez économiser en transférant votre assurance à Square One.

Obtenir une soumission en ligne dès maintenant

People

Protégez votre famille

Même si vous prenez des précautions, les accidents peuvent toujours survenir. L’assurance habitation est un moyen de protéger votre famille contre les pertes financières découlant d’un accident. L’assurance habitation peut commencer à partir de 12 $/mois.

Lisez la suite