Initiation aux primes d’assurance habitation

Article revu par Daniel Mirkovic

La somme que vous versez en échange d’une police d’assurance s’appelle la prime. Contrairement à de nombreux autres produits, les polices d’assurance n’ont pas un prix uniforme. Au contraire, chaque police a une prime unique.

Les primes sont toutes uniques car elles sont calculées à partir de centaines de variables. L’emplacement, les antécédents en matière de sinistres, la proximité des bouches d’incendie et même la plomberie de la maison peuvent tous influencer la prime.

Chaque compagnie d’assurance a sa propre façon de calculer les primes, mais elles suivent généralement les mêmes principes. Ici, nous allons décrire certains des facteurs que Square One utilise pour calculer les primes des polices que nous vendons.

A finger pressing a button on a calculator

Qu’est-ce qu’une prime d’assurance habitation?

Une prime est la somme d’argent qu’une compagnie d’assurance exige pour une limite de couverture spécifique : c’est le prix que vous payez pour une police d’assurance.

L’explication de base est la suivante :

Des milliers de clients d’assurance versent chacun une petite somme d’argent dans un fonds commun.

Ces cotisations sont des primes. En échange de ces cotisations, les clients peuvent recevoir de l’argent du fonds commun lorsqu’ils présentent une demande de remboursement. La plupart des clients n’auront jamais besoin de retirer de l’argent du fonds commun au cours d’une année donnée, mais cet argent est disponible en cas de besoin.

Cette notion s’appelle partage des risques. C’est le mécanisme de base par lequel l’assurance fonctionne.

Primes et tarifs

On entend souvent les termes « tarif » et « prime » de manière interchangeable, mais il y a une différence entre les deux. Le tarif est le calcul interne d’un fournisseur d’assurance du coût d’une unité d’assurance sur une année. La prime est le taux multiplié par le nombre d’unités souscrites, et le montant annuel que le client paie en fin de compte.

Exemple

Un fournisseur d’assurance calcule un tarif de 0,11 $ par unité de couverture des biens meubles. Une unité correspond à une couverture de 100 $ pour un an. Vous devez assurer des biens meubles d’une valeur de 25 000 $, ce qui représente 250 unités. Le calcul de la prime annuelle serait le suivant :

0,11 x 250 = 27,5

(taux) x (nombre d’unités) = (prime)

Votre prime pour une couverture de 25 000 $ serait de 27,50 $ par an.

Pour simplifier les choses, nous utiliserons le terme « prime » tout au long de cet article, car c’est le terme qui vous intéresse le plus à titre de client de l’assurance.

Comment les primes sont-elles calculées?

Chaque police d’assurance active doit verser des primes au fonds commun. Mais il ne serait pas juste qu’une police couvrant une maison d’un million de dollars et une police couvrant une maison de 200 000 dollars versent la même cotisation. La maison d’un million de dollars devrait théoriquement prélever plus d’argent du fonds commun si elle était endommagée.

Risque et assurance

Les primes sont différentes pour chaque police parce que chaque police comporte un niveau de risque différent, c’est-à-dire la probabilité qu’une personne doive retirer de l’argent du fonds commun et le montant qu’elle pourrait retirer si elle le faisait.

Le risque est évalué en fonction de la fréquence et de la gravité. Quelle est la probabilité qu’un sinistre se produise et quelle sera sa gravité s’il se produit?

(Sinistre est le terme d’assurance pour tout événement qui entraîne une réclamation. Un incendie, un vol, une inondation ou même un procès pour glissade et chute sont tous des exemples de sinistres.)

Comme les compagnies d’assurance perçoivent les primes à l’avance, elles doivent prévoir combien d’argent il leur faut dans le fonds commun pour couvrir les sinistres à venir. C’est le domaine de l’actuariat : l’utilisation des moyennes et de la théorie de la probabilité pour calculer le risque, prédire des réclamations futures et recueillir suffisamment de primes pour couvrir ces sinistres.

Prédire l’avenir n’est pas facile. Des prédictions exactes nécessitent beaucoup de données, recueillies sur de longues périodes. Les actuaires et les souscripteurs synthétisent des données provenant de centaines ou de milliers de sources pour calculer les primes.

Une prime pour chaque risque

Nous avons examiné le tableau d’ensemble, passons maintenant aux détails sur la façon dont nous calculons les tarifs et les primes lorsque vous souscrivez une police.

Plutôt qu’un tarif unique par police, nous calculons un taux distinct pour chaque risque (les causes de sinistre : incendie, eau, vent, etc.). Chacun de ces tarifs est multiplié par les limitations de couverture que vous choisissez pendant le processus de soumission. Le résultat est la prime que vous voyez.

Exemple

Supposons que le tarif d’incendie est de 0,17 $ par 100 $ de couverture. Vous avez besoin d’une couverture de 250 000 $ pour votre maison, soit 2 500 unités de 100 $ chacune. Votre prime d’incendie serait de 425 $ pour une année de couverture :

0,17 x 2 500 = 425

(tarif) x (nombre d’unités) = (prime d’incendie)

Répétez le processus pour l’eau, le tremblement de terre et les autres risques, puis additionnez le tout. C’est la prime totale. Certains de ces tarifs distincts peuvent même être zéro : toutes les maisons ne sont pas soumises à un risque sismique, par exemple.

Facteurs qui influencent les primes d’assurance habitation

Voici un aperçu de certains des éléments que Square One utilise pour déterminer le risque auquel est exposé une maison donnée et pour calculer les primes appropriées.

Emplacement de l’habitation

L’emplacement des lieux assurés est le facteur le plus important (ou plutôt, un ensemble de nombreux facteurs).

  • L’exposition aux catastrophes naturelles. Cela inclut les feux de forêt, les tempêtes de grêle, les inondations, les tempêtes de vent, les tremblements de terre et toute autre force de la nature susceptible d’endommager ou de détruire une maison. Nous utilisons des données telles que les cartes d’inondation, les cartes des risques d’incendie et les archives historiques pour évaluer le risque relatif d’une propriété pour chaque type de catastrophe.
  • Proximité aux services d’incendie. Les propriétés situées à proximité des bornes d’incendie ou de casernes de pompiers peuvent bénéficier de primes moins élevées que celles qui en sont éloignées.
  • L’âge et la capacité des infrastructures. Cela comprend des éléments tels que les réseaux municipaux d’égouts et d’eaux pluviales desservant la propriété. Les réseaux d’égouts de certaines villes sont susceptibles d’être inondés lors de fortes pluies et de provoquer des refoulements d’égouts. Les maisons situées dans des quartiers ayant de tels antécédents peuvent être plus chères à assurer.
  • Antécédents de sinistre. Nous examinons également l’historique local des sinistres non naturels. Cela inclut les pertes liées à la criminalité, comme le vandalisme ou le vol.

Caractéristiques de la maison

La façon dont une maison est construite et les systèmes qu’elle contient peuvent également influer sur les primes, car certains types de maisons sont plus exposés aux sinistres que d’autres. La connaissance de ces facteurs nous aide également à estimer la valeur de reconstruction de la maison, ce qui est essentiel pour proposer le bon niveau de couverture.

  • Année et matériaux de construction. Les méthodes et les matériaux utilisés pour construire votre maison la rendent plus ou moins vulnérable à certains types de sinistres. Par exemple, les maisons avec sous-sol sont plus susceptibles aux inondations que les maisons construites sur des dalles de béton. L’âge de la maison peut également être un facteur; les maisons neuves sont souvent dotées de dispositifs de sécurité plus perfectionnés qui les protègent contre certains risques.
  • Les systèmes de la maison. Il s’agit de la plomberie, du chauffage, de la ventilation, de la climatisation, de l’électricité, etc. Certains matériaux de plomberie, comme le polybutylène ou le Kitec risquent de se briser et de provoquer des dégâts d’eau. Les systèmes électriques sont similaires : les boîtes à fusibles sont associées à un plus grand risque d’incendie que les disjoncteurs. Un système de chauffage moderne peut donner lieu à des primes moins élevées qu’un système plus ancien, qui présente un risque plus élevé de défaillance et de gel des tuyaux, sans parler des risques d’incendie liés à certains types de chauffage.
  • Les dispositifs de prévention de sinistres. Il existe de nombreux éléments que vous pouvez installer dans votre maison pour atténuer certains risques. L’installation d’un clapet anti-retour peut faire baisser vos primes, car il s’agit d’une défense contre le refoulement d’égout. Il en va de même pour les dispositifs de fermeture d’urgence de l’eau, les pompes de puisard ou les systèmes de sécurité.

Occupation et utilisation

La façon dont vous utilisez votre maison et les personnes qui y vivent peuvent également influer sur le risque de certains types de sinistres, et faire augmenter ou diminuer les primes en conséquence.

  • Occupé ou vacant. Une maison vacante présente un risque accru, car il n’y a personne sur place pour réagir aux problèmes et les empêcher de se transformer en dommages graves.
  • Utilisation de la propriété. Les primes peuvent varier selon qu’il s’agit d’une résidence principale, d’une résidence secondaire ou d’un bien immobilier locatif. Les résidences principales sont les moins risquées et, par conséquent, les primes sont moins élevées. Les résidences de vacances sont souvent vacantes, ce qui augmente le risque (comme une propriété vacante). Les biens immobiliers locatifs ne sont pas forcément vacants, mais le propriétaire ne contrôle pas les allées et venues, ce qui augmente le risque.
  • Colocataires ou locataires vivant sous le même toit. Vivre avec des colocataires sans lien de parenté n’est pas intrinsèquement risqué, mais il y a également moins de contrôle sur les personnes qui visitent la maison. Cela augmente le risque comparativement à une propriété occupée par des personnes de la même famille.
  • Locations à court terme. L’une des catégories d’occupation les plus risquées est celle des locations à court terme, c’est-à-dire les maisons figurant sur des sites comme Airbnb ou VRBO. Le fait qu’un grand nombre d’étrangers entrent et sortent de la maison augmente le risque que quelqu’un cause des dommages.

Renseignements personnels

Nous ne demandons pas beaucoup de renseignements personnels pendant la processus de demande, mais certaines caractéristiques personnelles peuvent avoir une incidence sur votre prime finale.

  • L’âge. La plupart des fournisseurs d’assurance habitation offrent un rabais lié à l’âge, et Square One n’est pas différent. Cependant, notre réduction n’est pas séparée de la prime, elle y est intégrée.
  • Historique des sinistres. Les personnes affichant un dossier d’assurance sans réclamations reçoivent généralement des primes moins élevées.
  • Pointage de crédit. Le fait d’avoir un bon pointage de crédit peut donner lieu à des primes réduites. Au cours du processus de demande, nous effectuons une vérification secondaire du crédit, qui n’affecte pas votre pointage de crédit. Situation hypothécaire. Comme pour les antécédents en matière de crédit, le fait d’avoir réglé votre prêt hypothécaire peut également réduire vos primes d’assurance habitation.
  • Races de chiens. Il peut sembler étrange que nous vous demandions quelles races de chiens vivent dans la maison, mais certaines races de chiens sont associées à des demandes d’indemnisation plus fréquentes, ce qui entraîne des primes plus élevées.

Choix des couvertures et des franchises

Les éléments mentionnés ci-dessus jouent un rôle important en déterminant votre tarif. Cependant, vous n’avez pas beaucoup de contrôle sur bon nombre de ces éléments; si votre maison se trouve dans une zone sismique, vous ne pouvez pas simplement déplacer votre maison pour réduire votre prime!.

Après avoir calculé les taux en fonction des facteurs ci-dessus, nous en arrivons aux derniers facteurs qui déterminent votre prime : les choix de couverture et de franchise. Ce sont les facteurs de prix sur lesquels vous avez le plus de contrôle.

  • Couverture pour coût de réparation ou de remplacement du bâtiment garanti. Pour les propriétaires occupants, la majeure partie de la police d’assurance habitation couvre la maison. En fonction des réponses que vous donnez pendant le processus de demande, nous estimons le coût de la reconstruction de votre maison. Si vous souscrivez un montant égal à ce chiffre, vous serez admissible à la garantie selon la valeur à neuf, ce qui signifie que votre police réglera la reconstruction de votre maison même si les frais dépassent votre limitation de couverture. Vous pouvez choisir une limitation inférieure et payer des primes moins élevées, mais cela ne pourrait pas être suffisant pour couvrir la perte totale de votre maison. Notez que cette couverture n’existe pas pour les polices des locataires ou des copropriétaires, ce qui explique en partie pourquoi ces polices sont souvent moins dispendieuses.
  • Couverture pour les biens meubles. Bien que nous fournissions une recommandation d’expert pour cette limitation de couverture pendant le processus de soumission, vous êtes le seul à connaître la valeur de vos possessions. L’augmentation ou la diminution de cette limitation aura une incidence sur votre prime.
  • La couverture pour la responsabilité civile. Les polices d’assurance habitation comprennent une couverture pour la responsabilité civile. Chez Square One, vous pouvez choisir une limitation allant de 500 000 $ à 3 millions de dollars. Augmenter ou diminuer cette limitation affectera votre prime, mais c’est généralement l’une des options de couverture les moins dispendieusess.
  • Biens spéciaux. Les couvertures pour les biens spéciaux, comme les bicyclettes, l’équipements de sport, les embarcations ou les objets d’art et de collection, sont uniques à Square One. Votre police ne couvrira pas les articles de cette catégorie que si vous choisissiez de les ajouter. L’ajout de l’une de ces couvertures augmentera votre prime en fonction de la limitation de couverture que vous choisissez.
  • Garanties facultatives. Nous offrons également certaines garanties facultatives, comme la protection contre l’usurpation d’identité. De plus, la couverture contre le tremblement de terre est facultative dans la plupart des polices. L’ajout de l’une ou l’autre de ces couvertures facultatives aura une incidence sur votre prime en conséquence.

Pourquoi les primes changent-elles?

Lorsque vous souscrivez une police chez Square One, la couverture est continue jusqu’à ce qu’elle soit annulée annulée, mais nous réévaluons les polices chaque année.

Du point de vue du prix, le processus de réévaluation annuelle est essentiellement le même que celui de la souscription initiale. Nous réévaluons les facteurs de tarification pour déterminer si quelque chose a changé au cours de l’année. En général, cela n’entraîne que de légères modifications de votre prime. Votre prime peut augmenter ou diminuer en fonction de facteurs tels que le taux de criminalité, les changements dans vos antécédents de sinistres ou l’ajout de dispositifs de sécurité à votre maison.

Nous vous informerons de toute modification de votre prime au moins 30 jours à l’avance.

Il existe toutefois un autre facteur important dans les changements de prix de l’assurance habitation :

Primes et catastrophes naturelles

Cela concerne le fonds commun dont nous avons parlé précédemment. Chaque année, la taille du fonds sera différente et chaque client devra verser une contisationn plus ou moins élevée que l’année précédente, même si rien d’autre n’a changé.

N’oubliez pas que la taille du fonds est basée sur une estimation du coût des sinistres futurs. Lorsque les coûts des sinistres augmentent, la taille du fonds doit également augmenter.

Malheureusement, les coûts des sinistres ont tendance à augmenter au Canada pour tous les fournisseurs d’assurance habitation, ce qui a entraîné la hausse des primes pour bon nombre de clients.

En fait, les années les plus couteuses de l’histoire pour les assureurs canadiens ont presque toutes eu lieu au cours de la dernière décennie.:

Année Perte totale (en dollars) Sinistres notables
2016 5,26 milliards Feu de forêt à Fort McMurray
2013 3,42 milliards Inondations en Alberta et en Ontario
1998 2,49 milliards Tempête de verglas au Québec
2020 2,39 milliards Inondation et tempête de grêle en Alberta
2018 2,11 milliards Tempêtes en Ontario et au Quebec

Ces événements extrêmement destructeurs ont entraîné une augmentation des primes pour de nombreux clients de l’assurance habitation au Canada, même s’ils n’ont pas été directement touchés par les catastrophes. Une modeste augmentation des primes de tout le monde aide les assureurs à couvrir les pertes des personnes dont les maisons ont subi des dommages importants.

Et quand vous déménagez?

Certaines personnes sont surprises de voir à quel point leurs primes d’assurance habitation changent lorsqu’elles déménagent, même dans la même ville.

Lorsque vous déménagez, presque tous les facteurs de tarification ci-dessus changent; les seuls qui restent les mêmes sont vos données personnelles, qui ne déterminent qu’une petite partie de votre prime. Outre les différences au niveau de la maison elle-même, même deux maisons séparées par quelques pâtés de maisons peuvent être exposées à des risques complètement différents. Quelques centaines de mètres seulement peuvent faire toute la différence en matière de risques d’inondation ou de vol, par exemple.

En savoir plus

Les primes d’assurance habitation peuvent parfois sembler compliquées, voire arbitraires, mais nous espérons vous avoir aidé à comprendre la méthodologie utilisée pour les calculer.

Il semble parfois que la proposition de police demande beaucoup d’informations, mais chaque question de notre formulaire de soumission est là pour une raison. Elle nous aide à déterminer le montant de la couverture dont vous avez besoin ou le coût de cette couverture.

Si vous avez des questions spécifiques sur votre police, vous pouvez communiquer avec un agent Square One en envoyant un courriel à info@squareone.ca.

Computer

Obtenez gratuitement une soumission

Obtenez une soumission d’assurance habitation personnalisée en ligne en 5 minutes seulement et découvrez combien d’argent vous pouvez économiser en transférant votre assurance à Square One.

Obtenir une soumission en ligne dès maintenant

People

Protégez votre famille

Même si vous prenez des précautions, les accidents peuvent toujours survenir. L’assurance habitation est un moyen de protéger votre famille contre les pertes financières découlant d’un accident. L’assurance habitation peut commencer à partir de 12 $/mois.

Lisez la suite